Les Teriba et Gregoire Visseho

Mercredi
14 Juillet 2021
18 : 00

LES TERIBA, « ATELENI » comme l’homme et la nature

Depuis 2002, sous l’impulsion de Tatiana Kikê AHISSOU, les soeurs Teriba développent un style a capella. TERIBA (humilité) en langue Yoruba, devient le premier groupe féminin de musique du BÉNIN, connu dans une bonne partie de l’Afrique et de l’Europe. Les Teriba livrent un groove à l’état pur à l’image des rythmes traditionnels du Bénin, mais totalement ouvert au monde d’aujourd’hui.

Sur scène, elles partagent avec le public une émotion puissante, vivace. Le corps et l’espri chantent ensemble. Les incantations Yoruba font sonner le fond de l’âme et des coeurs. Dans ce spectacle les meilleurs morceaux de leur dernier album, «ATELENI», sont proposés en synergie avec les magnifiques marionnettes africaines de leur compatriote Grégoire Visseho, que beaucoup considérent aujourd’hui comme le maître du genre en Afrique.

Chant et Marionnettes d'Afrique

 

Tatiana Ahissou, chant et percussions
Carine Ahissou, chant et percussions
Gabriel Dagbétondé, guitare, compositeur

UNE AVENTURE POETIQUE AVEC LE MARIONNETISTE GREGOIRE VISSEHO
ET LES TERIBA POUR UN « HYMNE A LA NATURE »

Grégoire Visseho, marionnettiste

Visseho défie sa propre structure. Au premier degré, comme beaucoup de marionnettistes, il met en vie des marionnettes à fil, de manière drôle et étonnante – ce sont les marionnettes les plus difficiles à manipuler, avec une dextérité incomparable. Au second degré, il transcrit dans chaque marionnette des valeurs de vie, un langage simple et puissant vers son public, vers les jeunes et les moins jeunes. Dans la tradition des grillots et des conteurs africains, porteur de valeurs fortes, la danse qu’il partage avec chaque marionnette est portée par le corps et l’esprit. Sa petite soeur, sa mère, sa compagne, son fils, son père, le fou du village comme les animaux sont tour à tour la métamorphose de ses marionnettes, et ses compagnons de danse.

Autour du lien avec la nature, son spectacle libère les corps et les imaginaires.

ATELIER DÉCOUVERTE DE L’ART DE MARIONNETTES (gratuit)
ouvert de 10h à 12h à la salle des fêtes de Camphin en Pévèle, pour 12 enfants de 8 à 12 ans, réservation auprès de Catherine Masselot : catherine.robbe-masselot@univ-lille.fr

Plan tarifaire Obtenez votre billet

Tarif

Tarif

0

Tarif