PIECE DE THEATRE “ENSORCELES” SPECTACLE DE LA TROUPE LABÖMATIK DE LA COMPAGNIE LE MAELSTRÖM

SAMEDI 01 JUIN 2019

20:30 - 23:30

FORT DU VERT GALANT

Rue du Vert Galant 59118 Wambrechies

SCENES EN NORD - SCENES FESTIVES

Catherine Moretto, comédienne, danseuse, metteur en scène une quête absolue de liberté

Elle place son envie de théâtre au dessus de tout.  « Le théâtre permet mille vies… »
Catherine épate d’emblée.  Dans le court espace entre la vie et la mort, elle donne l’impression de se jouer de tout, partant d’un grand éclat de rire dès qu’un sujet ne mérite pas d’être pris trop au sérieux.
Mais Catherine est très sérieuse et son cheminement personnel se nourrit du théâtre, et nourrit le théâtre. Elle donne l’impression d’être à la fois dans le sujet et en dehors… magicienne opiniâtre et critique qui chaque matin questionne son miroir comme pour mieux percer les secrets de la vie.
« Je n’admet aucune barrière. J’ai laissé venir les images… je mets au plateau ce que j’ai dans la tête ».

Catherine Moretto fait de sa vie un laboratoire et le met au service du théâtre. Avec la Compagnie « La Fabrique du Vent », elle a joué Tchekhov, Shakespeare, Ibsen… et exploré aussi le répertoire contemporain, notamment : Jan Lauwers et  Mouawad. Quand elle n’enseigne pas, elle participe à de nombreux projets artistiques, comme comédienne ou à la mise en scène. En juin 2018, elle interprète sa dernière création :   « Quelle arme ? » d’après Dans la solitude des champs de coton de Koltès au Fort du Vert Galant. Et on a pu la voir sur scène tout récemment encore, dans un texte de Pierre Notte : C’est Noël, tant pis. Depuis 2014, elle évolue au Maëlstrom ; c’est dans ce cadre qu’elle crée, avec sa propre troupe,  « Ensorcelés » adapté de Novecento : Pianiste de Alessandro Baricco. Sa démarche l’amène à un vrai « théâtre labo ou elle chercher « l’organique » du corps collectif : partir d’un texte vers une mosaïque d’images, d’une voix vers une polyphonie des voix, d’un corps vers une polychromie des corps.

 

LA TROUPE LABÖMATIK DE LA COMPAGNIE - UNE MISE EN SCENE DE CATHERINE MORETTO

« Ensorcelés » est la promesse d’un voyage au long cours.
C’est le destin singulier d’un homme porté par un chœur de 16 femmes.
Né de nulle part en plein milieu de l’Océan, sur un bateau à destination de l’Amérique, Novecento est une énigme.
Comment connaît-il si bien le monde, lui qui n’a jamais mis le pied à terre ?
D’où lui vient cette musique qui ne comporte pas de notes normales ?
A la croisée des tempêtes, maritimes et intérieures, Novecento fait le choix d’un abandon, celui de ses désirs, pour conquérir sa liberté.
Une merveilleuse histoire de sensualité et d’infini où l’écriture subtile d’Alessandro Baricco instille des images puissantes, et s’écrit aussi par le corps d’un collectif de comédiens en osmose de mots, de corps et de musique.

Extrait de l’ouvrage « Novecento » de Alessandro Baricco.

« Moi j’y suis né sur ce bateau. Et le monde y passait, mais par deux mille personnes à la fois. Et des désirs, il y en avait aussi, mais pas plus que tu pouvais tenir entre la proue et la poupe. Tu jouais ton bonheur, sur un clavier qui n’était pas infini. La terre, c’est un bateau trop grand pour moi. C’est un trop long voyage. Une femme trop belle. Un parfum trop fort. Une musique que je ne sais pas jouer. »

Afonso Emilie
Alexandre Julien
Bocéno Claire
Bonnart Marie-Paule
Bougenière Fleur
Caddeo Léa
De Maen Coralie
Deleporte Edith
Delille Manon
Deversenne Mina
Genin Marie
Guimas Cécile
Meshoub-Manière Karine
Morel Marie
Villain Sandra
Zamparutti Karine

Violaine Debarge, comédienne, metteur en scène :  animatrice et fondatrice du Maelström Théâtre.

Fondatrice et principale animatrice de ce grand mouvement social qu’est devenu le Maelström Théâtre. Elle est à la base des choses : elle aurait été déesse dans la Grèce Antique, et on lui aurait certainement érigé des milliers de statuts.  Elle porte en elle tous les visages de la création, de la relation à l’art et porte tout ce qui émancipe l’imaginaire individuel et collectif. Elle est à elle seule Marianne, mais aussi une amazone, une guerrière, une révolutionnaire, et l’acteur sensible et fondamental qui aide chacun à passer ses caps de vie. Elle est fontaine de sens, elle est poète, et ne laisse jamais indifférent. Quand tu la regardes, tu l’entends penser. Si tu l’écoutes, tu entends son cœur. Tu l’entends aussi se battre contre ses propres hystéries et lutter pour rester zen…  Grande émotive elle s’émeut de tout, d’une plume sur le sol, d’un papillon qui passe, d’un enfant qui courre… Mais attention sa pensée et son professionnalisme sont sans concession, et cela fait d’elle une pédagogue hors pair.  Le modèle grec dans toutes ses formes. Elle aime, elle rêve, elle avance, elle partage, elle conçoit, elle réalise, elle exulte…

Découvir les artistes

Acheter ou réserver ce spectacle

15 €

Tarif : 10 €

X