Oh les beaux jours ! de Samuel Beckett

Samedi 23 Mars 2019

20:30

Salle Le Nautilys

rue Kleber Loquet, 59650 Comines France

Scènes en Nord - Scènes Festives

« Femmes, femmes ! » reçoit Carole Huot« Femmes, femmes ! » reçoit Carole Huot

Carole Huot est l’une des premières femmes d’exception sélectionnée cette année dans la thématique « Femmes, femmes ! » du festival 2019 « SCENES EN NORD – SCENES FESTIVES » inaugurant par ailleurs la venue du Festival à Comines. Elle fut tour à tour Elvire, Elmire, Cordelia, mais aussi l’intimé, Julie Follavoine, Euphrosine, Colombine, Charlotte, Sally, et maintenant , et peut-être surtout Winnie. Et maintenant et surtout Carole la amme, la précision, le courage. Si elle a abandonné une carrièretoute tracée d’ingénieur en agriculture c’est certes par allergie à l’industrie agroalimentaire mais aussi et surtout par passion du théâtre, par passion de la vie, du vivant. Mère courage d’une éternelle jeunesse nous surpre- nant toujours par l’étendue de son immense talent, elle donne à Winnie toute sa drôle d’impertinence…

Cie Les Anonymes TP

Le mot de Alain Duclos, metteur en scène

Dans le désespoir sarcastique de Samuel Beckett, il y a dans OH LES BEAUX JOURS la lucidité et l’humour. Lucidité qui permet de voir dans chaque vie humaine toute la charge de dénis qu’elle contient… et humour d’en percevoir toute la vacuité et d’en rire.

Winnie est l’exemple parfait de ce qu’est l’animal humain. Dans un monde qui nous semble de moins en moins éloigné du nôtre, une terre en ébul- lition, brulée par les soleils, où plus rien ne pousse, et où même l’atmos- phère disparait, le vain combat qu’elle mène pour continuer sa petite vie d’ultime survivante prête à rire.

Admiratif de son combat contre le vide des jours, contre le temps qui passe, comment ne pas rire de ses perpétuels accommodements, de ses roueries enfantines pour se voiler la face devant l’essentiel. Le monde est en train de disparaître sous ses yeux sans qu’elle ne songe qu’à gérer leplus confortablement possible sa propre fin et « c’est risible de la voir s’agiter comme ça, s’accrocher à la vie, pour le plaisir ».

avec Carole Huot (Winnie), Gonzague Devaux (Willie), mise en scène Alain Duclos

La compagnie Les anonymes TP dit les anonymes TP est née en 1996 de la rencontre de trois comédiennes et d’un metteur en scène (Cécile Gheerbrant, Carole Huot, Nathalie Wojcik et Alain Duclos).
Elle est née pour que loin des débats stériles, le théâtre retrouve son poids de chair et de sentiments, d’air et de légèreté. Et qu’à l’issue des représentations le rire, l’émotion, aient ouvert les crânes et que nous soit rendue la joie des combats.

Depuis sa création, la compagnie a à son actif plus de 60 créations qui ont sillonnées le département du Pas-de-Calais et du Nord.

Oh les beaux jours (Happy Days) est une pièce de théâtre de Samuel Beckett (durée : 1 H 45).
Oh les beaux jours est, à l’origine, écrite en anglais et créée à New York le 17 septembre 1961. Beckett en fait lui-même une version française en 1963, créée au cours de l’été à la Biennale de Venise. Les premières re- présentations ont lieu en octobre au Théâtre de l’Odéon dans une mise en scène de Roger Blin, avec Jean-Louis Barrault dans le rôle de Willie, et Ma- deleine Renaud dans le personnage de Winnie, rôle qui deviendra l’un des plus marquants de sa carrière, et qu’elle jouera jusqu’en 1986, à 86 ans.

Découvir les artistes

Acheter ou réserver ce spectacle

10 €

Tarif : 5 €

X